À quoi va servir un bilan de compétences ?

Le monde du travail évolue sans cesse, ce qui peut donner de la motivation à chacun. Il est important de suivre le rythme pour pouvoir relever des défis dans le futur. Seulement, c’est difficile pour les salariés de s’impliquer sans connaître exactement leurs compétences. Pour atteindre des objectifs professionnels, un outil s’avère utile. Comme vous le savez sans doute, le bilan de compétences peut aider pour faire le point sur plusieurs aspects. Ainsi, vous pourrez établir le plan d’action pour viser loin dans votre carrière.

Pourquoi effectuer un bilan de compétences ?

Les salariés ont à leur disposition, un outil qui permet de progresser dans leur carrière professionnelle. Aujourd’hui, le bilan de compétences devient l’allié favorable des salariés qui souhaitent prendre du recul. C’est un moyen de se poser des questions sur les forces et les faiblesses ainsi que sur les compétences. 

Cela peut vous intéresser : Quel cursus de formation en gestion du patrimoine pour les banquiers privés ?

Du côté des employeurs, cet outil est indispensable pour mieux cerner le potentiel des employés. Ce qui est important dans la gestion des ressources humaines. D’ailleurs, on vous aborde ici les bilans de compétences en ligne. D’autant plus que les entreprises peuvent effectuer cette étape ponctuellement lors d’un entretien annuel. 

Comment se déroulent les bilans de compétences ?

Effectuer le bilan de compétences implique le suivi de plusieurs étapes. Cependant, ces dernières varient selon l’organisme. 

A voir aussi : Quels ateliers pour former les community managers aux stratégies de contenu sur Instagram ?

Tout d’abord, le salarié doit définir ses objectifs en faisant appel à un conseiller en orientation. On peut considérer que c’est la première procédure du bilan de compétences. Lors de cette phrase, une série de questions sur le parcours scolaire et professionnel ainsi que l’attente personnelle sont demandés. 

Ensuite, il y a les tests, les ateliers et les questionnaires pour évaluer les aptitudes et les motivations. Autrement dit, il s’agit de ce qu’on appelle l’étape d’investigation. Elle est plus longue et a une grande importance dans ce cadre. Il va également y avoir des entretiens permettant de cerner les aspirations du salarié.

Dans la phase de conclusion, le conseiller en orientation procède à l’établissement d’une synthèse. Les employés reçoivent par la suite, les résultats des bilans de compétences. Vous discuterez ensuite du plan d’action à entamer avec les informations complètes.  

À noter que le bilan de compétences comprend donc :

  • La démarche
  • Les objectifs
  • L’organisme prestataire

Ce sera au candidat de choisir les parcours pour commencer ensuite les différentes phases. Normalement, la durée varie entre 1 et 3 mois selon plusieurs facteurs.

Que faire pour commencer la démarche ?

L’idéal, c’est d’entamer la démarche dans les meilleures conditions. Pour ce faire, il faut être accompagné par le professionnel qualifié. Puisqu’il s’agit d’une démarche introspective, la complexité est de mise. Sans une aide extérieure, il vous sera difficile de comprendre vos forces et vos faiblesses. Seuls les professionnels d’orientations, mais également de reconversion sont aptes de vous accompagner dans cette démarche. 

En effet, ils sont une pédagogie et une méthodologie qui permettent de comprendre les objectifs de chaque salarié. En même temps, ils ont des tests et des séries de questions adaptés pour l’entretien. Tous ces éléments seront ensuite étudiés pour élaborer un plan d’action pour votre carrière professionnelle. 

Comment choisir le professionnel pour les bilans de compétences ?

La réalisation du bilan de compétences se fait auprès des organismes. Il y a ceux qui sont publics et d’autres qui sont privés. Pour ceux qui recherchent des offres gratuites ou des tarifs réduits peuvent se tourner vers les CIO. En effet, les centres d’information et d’orientation de l’éducation nationale proposent des bilans aux jeunes en fin d’études. 

D’un côté, il existe de nombreux établissements privés qui offrent des bilans sur mesure. Ils s’adaptent particulièrement aux besoins spécifiques des candidats. On peut citer par exemple les centres de formations, les cabinets de conseil ou les associations. Mais normalement, un salarié en entreprise peut bénéficier de cet avantage. 

Aides financières pour les bilans de compétences 

Aujourd’hui, les financements sont nombreux pour permettre aux intéressés de faire un bilan de compétences. Pour les personnes actives, le CPF peut être utilisé puisqu’il est inclus dans le droit à la formation. 

Toutefois, les employés dans le secteur privé sont pris en charge par l’employeur. Ce dernier peut prendre en charge une partie ou la totalité à partir du plan de développement. 

Quant aux demandeurs d’emploi, solliciter Pôle Emploi est la solution adaptée pour financer le bilan de compétences.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés